Donnez-moi un D ! Donnez-moi un E ! Donnez-moi un L ! | Delphine Manivet

(C) Des idées pour un joli mariage

Oui on adore les robes de Delphine Manivet. On adore. Sans aucun doute, s urtout dans ces pages… Alors quand la créatrice nous dévoile des infos sur sa prochaine collection et son ouverture anglaise,  nous explique comment nait une robe et nous parle d’elle, on l’écoute attentivement. J’ai adoré papoter avec cette « oh my god, GREAT designer! » (dixit les londoniennes déjà en transe).

« … elle fait faire sa robe chez Delphine Manivet », qui n’a pas entendu cette phrase dans son entourage récemment ? En effet depuis son lancement il y a presque 5 ans, la créatrice cartonne. Dans quelques mois une 2ème boutique ouvrira à Londres, où elle participera également à un salon du mariage (The Designer Wedding Show, équivalent anglais de notre salon du mariage, en simplement 1000000 fois mieux!)… On peut donc parler de gros succès, mais malgré le développement de sa maison, Delphine Manivet veut conserver le tout sur-mesure (quasiment introuvable aujourd’hui chez les grandes marques), et entend trouver le bon équilibre entre le petit atelier et la world company. Car chez elle on aime le détail, les finitions parfaites « comme à l’époque » et les très belles matières dont elle me montre des échantillons accrochés sur les murs de son petit bureau de fille. Une vraie passion pour les dentelles et les matières vintage. « Ma grand-mère a du quitter Madagascar rapidement et a quasiment tout laissé derrière elle… c’est peut être pour ça que je suis autant obsédée par les tissus anciens ! »

Pour les chanceuses qui se marient l’année prochaine… la collection 2009 est en atelier mais on a le droit à quelques infos en exclu pour le blog (veinardes !). L’esprit sera couvert, couvrant, des manches, toujours et encore de belles matières, dont une réédition d’une charmeuse de 1890 (pour les tissus-non-experts, la charmeuse est un tissu de soie lourd, uni et brillant à l’endroit, crêpé à l’envers). Quand on vous dit vintage et tradition, on ne rigole pas ! Des modèles glamour et sapés mais reflétant toujours les 2 tendances clés chez Delphine Manivet : robes plutôt bohemian-chic pour une mariée en spartiates et fleur dans les cheveux, et robes plutôt glamour pour une mariée en Louboutin et bijoux bling.

Et en clou du spectacle, quelques robes spectaculaires dans la boutique de Londres. Des matières plus précieuses, ça va briller, princesse-like sans tomber dans ce qu’on déteste sur le blog. Enfin (et là j’entends frémir les lectrices déjà mariées) une collection de robes de soirée sera disponible pour …les londoniennes. Mais ne sautez pas tout de suite dans l’Eurostar,  l’ouverture à l’automne d’une boutique en ligne, vous permettra de commander parmi une dizaine de modèles. Yeepee Yeepee Yeah  !

Comment Delphine Manivet a-t-elle conquis le cœur de milliers de futures mariées chic&cool ? Cette styliste, fan de mode, dévore une tonne de presse par semaine, tout un tas de bouquins sur le vintage et suit les blogs fashion avec intérêt. Dans son bureau, des moodboards, croquis, et magazines donnent une idée claire de son univers à la fois princesse et bohème, vintage et upbeat.  « Ça peut sembler un peu bizarre mais souvent, j’ai des visions ! Ca me prend à n’importe quel moment de la journée, je vois un look, une dégaine, que je pose immédiatement sur un croquis ». Puis Delphine Manivet cherche les tissus, les dentelles qui vont donner vie à son « rêve ». Elle reconnait que ses inspirations sont nourries par toute sa culture mode, mais si elle est toujours dans le coup, elle n’essaye pas pour autant d’intégrer coute que coute toutes les tendances de la saison dans ses collections « Cette année on voit beaucoup d’épaulettes maxi et structurées ; ça je ne le ferai jamais dans mes modèles ». La mode inspire ses looks, ses allures mais toujours dans un souci de pérennité des modèles. On est d’accord avec elle, rien de pire que la robe de mariée qui vieillit mal (spéciale cassedédi à notre tante Gisèle mariée eighties, épaulettes et bandeau tressé sur coiffure choucroute, en photo sur la commode de Grand-Maman).

Delphine Manivet a lancé sa marque suite à une quête tourmentée de sa propre robe de mariée. Après avoir frôlé la déprime devant les coupes trop classiques ou les matières cheap and not chic des collections de la place de Paris… elle décide de créer elle-même sa robe, toute en dentelles anciennes, un véritable patchwork réalisés avec la multitude de pièces collectionnées depuis ses 15 ans… VINTAGE OBSESSION ! Et pour la mairie ? Elle partage notre avis de se faire plaisir car on ne se marie qu’une fois, « Moi je m’étais acheté un petit top et pantalon Chloé rose poudre ». Validé !

Delphine Manivet, qui aujourd’hui propose aussi de ravissantes robes de baptême pour vos minis choux,  rêve de continuer à « habiller ses copines en princesses » comme elle le faisait déjà petite lorsqu’elle créait pour ses amies avec 2 ou 3 bouts de tissus des robes « assorties à la couleur de leur Petit Poneys » (oui Petit Poney, comme dans « Mon Petit Poney, mon Petit Poney, je te coiffe ta chevelure avec ma brosse en plastique rose »).

Si votre choix se pose sur ses modèles, il vous faudra environ 6 mois minimum pour la réalisation de la robe, choix, essayage de la toile faite selon vos mesures etc. Enfin 6 mois c’est le minimum… « J’ai une cliente qui a débarqué chez nous 2 heures après la demande en mariage » et oui parce que la mariée Delphine Manivet est avant tout une FILLE, une vraie !

Il règne une franche gaité dans son atelier du Faubourg Saint Honoré. Des filles sympas, souriantes et bosseuses. Les essayages se font dans l’intimité d’une ravissante boutique écrin, romantique et poudrée. A 32 ans seulement (mon Dieu qu’ai-je donc fait pendant ce temps là ? ça m’apprendra à perdre mon temps devant Gossip Girl) Delphine Manivet m’épate par sa réussite et son professionnalisme tout en gardant une fraicheur et une humilité déconcertante « Quand je regarde mon équipe, mes boutiques, je ne réalise pas du tout, je suis dans un rêve ».

J’adorais les robes, maintenant je suis fan de la créatrice ! Merci Delphine.

Et un petit mot juste pour vous !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :