Et Jules dans tout ça ?!

On_laime_Jules
Photo: Jill Thomas

« A mon mariage… enfin à notre mariage, on a dansé entre chaque plat … » et paf, c’est la bourde, devant les yeux embués (parce que ce n’est pas la première fois) de mon petit, le lapsus, once again.

Non, non, non, ce n’est pas votre mariage, à vous toute seule, mais le votre avec votre cher et tendre. Oui on a compris, on le sait, on l’aime et lui aussi (et c’est ça le plus important). Mais disons qu’il y a une règle : pour tout ce qui est mode, déco, petits cadeaux, nous avons une dérogation de fait, qui donne l’autorisation de qualifier l’évènement de « notre » !

Et finalement Jules ne se formalise pas, il est content de ne pas avoir à se taper des pages et des pages de wedding-googling, et courir la ville pour trouver le bon ruban, la bonne dragée.

Alors que faire pour éviter tout grillage de durite à mi-parcours « en fait je déteste le rose » en pleine session de couture de vos 350 enveloppes en tissus rose et grise, garnies de lavande… Il faut l’impliquer, mais de loin !

En gros, parlez lui de vos inspirations très en amont, si vous êtes plutôt mariage marin, ou mariage bling bling, pour voir ce qu’il préfère, puis en cours de réalisation montrez lui ce que vous prévoyez avant d’acheter ou faire chauffer la machine à coudre.

Pour le reste, l’organisation du cocktail, diner, DJ, là c’est une autre histoire, les décisions doivent se prendre et se soutenir à 2 ! Une chose est sûre, votre futur mari n’envisage pas vraiment la « fiesta » du jour j comme vous, lui pense plutôt megastress-engagement-y-aura-t-il-assez-de-champagne, et vous megastress-engagement-les-centres-de-tables-seront-ils-assez-beautiful… bises à tous les Jules qui lisent le blog !

Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :