Wedding dresses…ou le désert français

« Alors si je trouve un AR Paris-New York à 500 euros, en comptant 2 essayages, avec frais sur place…ah oui et aussi le prix de la robe chez Reem Acra ou Vera Wang… oui non ça ne va pas être possible« …

Et oui je l’avoue, face à si peu de choix en termes de jolies robes de mariée en France, j’ai trés sèrieusement considéré traverser l’Atlantique pour aller trouver THE DRESS…
Vous avez du faire le même constat. Dans LE pays de la mode, trouver un compromis entre la mariée tratra « je-porte-une-robe-en-soie-sauvage-en-fait-la-réplique-de-ma-robe-de-communiante-en-plus-grande », et la mariée pioute « oui-on-voit-à-travers-les-baleines-de-mon-corset-dentelle-mais-c’est-so-glam », peut devenir un vrai vrai cauchemard…
Puis il y a Delphine Manivet ! Un rêve, un soulagement, la lumière au bout du chemin: des robes de mariée, jolies, fraiches et mode, ça EXISTE !

Dès l’entrée dans la boutique on sait qu’on ne s’est pas trompé. C’est sorbre et chic. Les filles qui nous reçoivent pourraient être nos copines. Le plus surprenant est que les prix ne sont pas SI chers que ça, car dans n’importe quel cas, une robe de mariée un peu quali coutera au minimum entre 1000 et 2000 euros. Chez Delphine Manivet les prix vont environ de 1000 euros à 3500 pour le modèle le plus cher (à l’heure où je vous parle les prix ont peut être augmenté…mais pas sûr). Quand on pense qu’une robe chez Cybelline peut facilement couter 1500 euros, et qu’une robe soie sauvage « chez la petite couturière de monman qui cout super bien » peut aller facilement jusqu’à 3000 euros…sans parler du trés trés moche affriolant Max Chaoul où les robes coutent une fortune…
Bref, je vous parlerai de quelques autres marques qui tiennent la route, en attendant si vous n’avez pas encore fait votre choix, foncez chez Delphine Manivet.

 

WAOUH

 

Étiquettes : , ,
%d blogueurs aiment cette page :